L’essentiel à connaître sur la PNL

La Programmation Neuro-Linguistique peut constituer un bon remède pour corriger les mauvaises habitudes. Découvrez dans cette documentation plus de détails sur ce type de programmation.

Qu’est-ce que la PNL ?

Pour en apprendre davantage visitez ici. La PNL se définit comme un des aspects concrets de la communication. Elle consiste en une approche étudiant le comportement. Cette approche permet d’améliorer la compréhension et d’agir sur la réalisation ainsi que la modification des programmes du comportement. Il faut notifier que la PNL évite la reproduction du triangle aux skinnériens. Il s’agit notamment du stimulus–réponse–renforcement. Cependant, la PNL prône le conditionnement de niveau deux. Ce niveau de conditionnement est celui qui conseille d’apprendre à apprendre. Il faut retenir que la PNL est également une approche psycho-dynamique relative à l’expérience. La considérer comme telle permet d’affirmer qu’elle soigne le fonctionnement imposant des limites. Que ces limites soient comportementales ou émotionnelles, elle est tout à fait capable d’y apporter du soulagement. De plus, par son approche systémique, elle prône l’importance de la résolution globale d’une situation plutôt qu’une alternative toute simple. En accord avec le avec Carl Rogers, la PNL et aussi une approche humaniste qui laisse supposer que la quasi-totalité des êtres humains sont dotés de tout ce qu’il leur faut pour leur développement personnel.

Pourquoi la programmation Neuro linguistique ?

 

Durant toute une vie, nous sommes soumis à une programmation de base, à des manières de penser, d’agir, et à certaines habitudes. À titre d’exemple, au moment de mettre un pantalon, l’enfilez-vous en commençant par la jambe droite ou par celle de gauche ? La réponse est que vous l’enfilez toujours en commençant par la même jambe tous les jours : c’est un comportement habituel, un programme. De plus, l’aspect neurologique de la PNL vient du fait que toutes nos actions sont rendues possibles par le système neurologique (Neurones). Par ailleurs, la linguistique représente tout ce que nous pensons. Par conséquent, la linguistique d’une personne en dit beaucoup plus qu’elle ne veut le faire croire.