Zoom sur la démarche pour le changement d'une assurance habitation

Des raisons d'envisager un changement d'une assurance habitation sont multiples. L’inadéquation des règles du contrat par rapport à vos besoins aussi quotidiens que personnels en est une des principales. Mais, face à ce choix, quelles démarches suivre concrètement pour parvenir à ce changement. La réponse vous se trouve dans cet article.

Changement d’assurance habitation : comment faire ?

Nous voulons vous amenez à voir ici le processus à suivre pour changer son assurance. Alors, étant donné que la signature de votre contrat a été faite avec une structure d’assurance, vous comprenez donc que son changement ne peut pas être fait par vous seul ou bien ? C’est absolument ça parce que ces entreprises ont certaines des étapes à suivre pour changer votre assurance. Néanmoins, il y a des lois disponibles évoquant toutes les démarches pour le faire. Il est donc généralement question de deux lois à savoir de la loi Châtel et de la loi Hamon. Voyons ensemble ce que ces deux différentes lois disent réellement à propos du sujet.

Le changement de votre assurance habitation à travers la loi Châtel

Cette loi recommande que vous informer votre assureur 8 semaines à l’avance que vous désirez changer le contrat qui vous lie. A cet effet, vous devez leur adresser un écrit avec un avis de réception dans lequel vous exprimez votre désir de changer d’assurance. Dès que le transfert de la lettre est fait, votre assureur, à son tour vous transmettra votre avertissement d’expiration qui doit être envoyé dans un bref délai en vous donnant son accord sur la rupture du contrat qui vous associe. Par ailleurs, si ce bref délai n’est pas respecté ou que l’avis arrive après la date de fin de contrat, vous pouvez rompre à n’importe quel moment. C’est ainsi qu’un changement d’assurance habitation se fait par la loi Châtel. Qu’en est-il de la loi Hamon ?

Le changement d’assurance par la loi Hamon

Au sujet de la loi Hamon, il faut noter qu’elle autorise le changement de l’assurance à condition que son ancienneté dépasse une année. Aussi, elle vous autorise à signer d’autre contrat d’assurance habitation qui vous revient moins cher et s’adaptant surtout à vos critères. C’est à vous donc de faire une comparaison des offres à votre disponibilité et d’en faire un choix. Après ce choix, vous devez envoyer une demande d’adhésion tout en précisant que le changement de l’ancien contrat est effectif. Ensuite, le rôle va revenir à votre nouvel assureur de rompre le contrat avec l’ancien. Et c’est tout !